Aller au contenu
bulle-de-discussion
Illustration

Gay et victime de violences conjugales, que faire ? 

La violence physique, morale ou verbale existe aussi au sein des couples homosexuels. Que faire en cas de violence conjugale entre hommes ? À qui s’adresser ?

Les violences conjugales, qu'est-ce que c'est ?

On appelle violences conjugales toute forme de violences (physiques, psychologiques ou sexuelles) au sein de couples mariés, pacsés ou en union libre. Les violences conjugales peuvent être de nature très différente :

Les conséquences sont toujours très graves, allant de la perte d’estime de soi à la dépression, et parfois le décès : en 2016, 3 hommes ont été tués par leur partenaire.

Les violences contre les femmes font de plus en plus parler d’elles, mais celles contre les hommes, surtout dans les couples gays, sont encore taboues. Pour les stopper, une seule solution : en parler.

 

Bon à savoir

En 2016, 3 hommes homosexuels ont été tués par leur partenaire.1

 

Vous êtes victimes de violences conjugales, à qui vous adresser ?

Si vous êtes victime de violences venant de votre partenaire, vous pouvez vous faire aider.
Pour faire le point sur votre situation et trouver les solutions adaptées à votre cas, adressez-vous, selon vos préférences :

  • À votre médecin traitant
  • Aux structures spécialisées :
    • Le numéro d’écoute 3919 : ouvert à toutes les victimes de violences conjugales : il permet d’évaluer la situation et d’être orienté vers les services adaptés
    • Le site ministériel contre les violences conjugales : arretonslesviolences.gouv.fr
    • Pour signaler des violences : https://www.service-public.fr/cmi
    • Aux services sociaux (CCAS de votre ville)
    • À la police ou la gendarmerie, pour déposer plainte. Vous n’êtes pas obligé de vous rendre sur place : il est aussi possible de déposer plainte par courrier.

Aux associations locales ou nationales :

En cas de danger immédiat, appelez le 17 (police secours) ou le 112 (numéro d’urgence européen) ou pas SMS au 114.

  • Apprenez par cœur les numéros d’urgence ou enregistrez-les sur votre téléphone.
  • Créez une nouvelle adresse e-mail secrète pour communiquer en toute sécurité avec ceux qui vous aident.
  • Scannez et déposez vos papiers importants en lieu sûr (amis, famille, avocat) : passeport, titres de propriété, bulletins de salaires, etc.).
  • Ouvrez un compte bancaire séparé.

Témoin de violences conjugales, comment aider ?

Si vous connaissez des personnes victimes de violences dans leur couple (amis, collègues, voisins, famille…), c’est très important de les aider en signalant les violences ou en leur expliquant comment se faire aider. 

  • Si vous êtes témoin d’une agression (dans la rue, les transports, etc.) : appelez le 17
  • Pour signaler en ligne une violence conjugale : service-public.fr/cmi
  • Quelqu’un s’est confié à vous et vous ne savez pas quoi faire ? Appelez le 3919 ou parlez-en à une association d’aide aux victimes.

Et si vous êtes l'auteur de violences conjugales ?

Si vous êtes l’auteur de violences conjugales et que vous souhaitez vous faire aider, contactez la Fédération nationale des associations et des centres de prise en charge d’auteurs de violences conjugales et familiales (FNACAV) : elle regroupe 36 structures qui agissent pour la prise en charge des auteurs de violences conjugales et familiales.

Un numéro d’écoute pour les auteurs de violences conjugales est disponible, 7j/7, de 9 h à 19 h : 08 019 019 11.