Aller au contenu
preservatif
Illustration

Le préservatif, pour une sexualité en toute sécurité 

Le meilleur moyen d’avoir du plaisir entre hommes en toute sécurité, c’est le préservatif ! Il est sûr et efficace pour se protéger contre le VIH et limiter l’exposition aux autres IST. Il en existe une grande variété, avec différentes tailles, différents goûts, différentes textures : à vous de trouver celui qui vous convient le mieux et d’adopter les bonnes pratiques d’utilisation pour être totalement « safe ».

Temps de lecture : 8 min

Le préservatif, un moyen sûr pour se protéger du VIH et des IST

  • Le préservatif empêche les contacts directs entre le pénis et la bouche, l’anus ou le vagin… Quelles que soient les pratiques, utiliser un préservatif protège contre le VIH et limite l’exposition aux autres infections sexuellement transmissibles (IST). Quand un préservatif est bien utilisé, on est sûr d’être protégé. C’est un outil simple et efficace 

Où trouver des préservatifs ?

Les préservatifs sont distribués gratuitement :

Vous pouvez également vous fournir en pharmacie, sur internet et en grande surface. Il existe toutes sortes de modèles, qui permettent de choisir le préservatif adapté à votre confort, vos pratiques et vos envies.

Depuis 2018, certains préservatifs sont remboursés à 60 % par l’Assurance maladie. Il suffit de demander une ordonnance à un médecin et de se rendre en pharmacie. Vous pouvez demander que la mention « À renouveler à la demande pendant 1 an » soit ajoutée, cela vous permettra d’utiliser la même ordonnance pendant un an sans avoir à retourner chez votre médecin.

 

Annuaire

Dépistages VIH et IST, PrEP, TPE… avec l’annuaire de Sida Info Service, trouvez la consultation spécialisée la plus proche de chez vous.
En savoir plus

 

Comment choisir mon préservatif ? 

Tout d’abord, il faut choisir le type de préservatif que vous souhaitez utiliser. Il y a deux options. Attention, il faut choisir l’une ou l’autre, vous ne pouvez pas utiliser les deux en même temps. 

C’est le plus courant et le plus connu. Il se pose sur la verge du partenaire qui pénètre l’autre. En différentes tailles, plus ou moins fins, en latex ou en d’autres matières, il en existe beaucoup de variétés selon vos envies ou vos besoins.

C’est une gaine fine et souple munie d’un anneau à ses deux extrémités. L’anneau interne, de petit diamètre et amovible, se place au fond de l’anus (ou du vagin si vous êtes un homme trans). Pour une pénétration anale, vous pouvez enlever l’anneau interne amovible tandis que l’anneau externe, plus large, se placera à l’entrée de l’anus. Il est possible d’enlever l’anneau amovible qui se trouve dans le préservatif et de s’en servir de préservatif masculin.

Le préservatif féminin est généralement en polyuréthane ou en nitrile, donc adapté à ceux qui sont allergiques au latex. 

 

Taille, texture, matière : que choisir ? 

Une fois que vous avez opté pour un préservatif externe, dit « masculin » ou un préservatif interne, dit « féminin », vous pouvez en trouver de toutes sortes, adaptés à votre anatomie ou à vos goûts. À noter : les préservatifs externes offrent beaucoup plus de choix. Voici quelques critères :

On trouve des préservatifs de différentes longueurs et largeurs.

Il existe des préservatifs très fins (souvent plus chers mais tout aussi résistants), des préservatifs nervurés ou perlés (pour accentuer certaines sensations) ou des préservatifs à effet retardant.

De nombreuses alternatives existent si vous êtes allergique au latex, si vous êtes vegan ou adepte de produits naturels. Les préservatifs féminins sont généralement en polyuréthane ou nitrile. 

Des modèles parfumés existent si vous n’aimez pas le goût du latex et souhaitez ajouter une saveur supplémentaire à vos ébats.

56 %
Des tailles de préservatifs

Selon le gérant du « Roi de la capote », il existe 56 tailles de préservatifs : vous avez donc l’embarras du choix. 

Comment mettre un préservatif externe ? 

  • Sortez le préservatif de son emballage (sans le déchirer avec les dents).
  • Posez le préservatif sur le gland de façon à pouvoir le dérouler vers le bas.
  • Pincez l’extrémité du préservatif pour éviter la formation d’une poche d’air.
  • Déroulez-le jusqu’à la base du pénis.
  • Utilisez du lubrifiant pour faciliter la pénétration, éviter la rupture du préservatif et limiter d’éventuelles lésions de l’anus.

Comment bien choisir son lubrifiant ? 

Dernière étape : le lubrifiant. Il est important, car il facilite la pénétration. Et comme l’anus n’est pas naturellement lubrifié, il ajoute du confort au plaisir et minimise les risques de « claquage » (rupture du préservatif), ainsi que d’éventuelles lésions de l’anus qui favorisent la transmission du VIH et des autres IST.

Là encore, le choix du matériel est important :

  • les lubrifiants à base d’eau sont compatibles avec tous les préservatifs. Ils ne contiennent aucune matière grasse et provoquent rarement des allergies ;
  • les lubrifiants à base de silicone sont compatibles avec tous les préservatifs. Ils sont transparents et sans odeur. Il faut cependant en mettre plus que les gels à base d’eau ;
  • les lubrifiants « gras » (vaseline, huiles, beurre, etc.) ne doivent pas être utilisés avec les préservatifs et les gants en latex ;
  • les gels en poudre se diluent dans l’eau et sont compatibles avec le latex.

Une dosette de lubrifiant est généralement fournie avec les préservatifs mis à disposition gratuitement.

Vous pouvez acheter du lubrifiant dans les pharmacies, supermarchés, sex-shops ou sur internet. Le lubrifiant est parfois appelé « gel intime ».

Les précautions d’usage à connaître

  • Vérifiez que le préservatif est bien marqué « NF » et/ou « CE ».
  • Respectez la date limite d’utilisation inscrite sur l’emballage du préservatif.
  • N’utilisez pas un préservatif dont l’emballage est abîmé ou froissé.
  • N’ouvrez pas l’emballage d’un préservatif avec les dents.
  • Ne mettez pas deux préservatifs : cela peut faciliter les ruptures et les glissements.
  • N’utilisez pas un même préservatif avec plusieurs partenaires.
  • Ne réutilisez pas un préservatif usagé, même avec le même partenaire.
  • Remettez régulièrement du lubrifiant pendant la pénétration.
  • N’utilisez pas un lubrifiant gras avec un préservatif en latex.